• Soul : Bettye Lavette

    Soul : Bettye Lavette

    Pour les années 1960, un second cas, avec James Carr, d'une artiste qui était "Trop noire même pour les Noirs." Débordements émotifs, sens de "l'écorché vif", disques nettement trop excessifs pour un succès radiophonique. Adolescente, elle débute en 1962 et sa carrière sera une suite d'errances et d'essais ratés, tout au long des années 60. Ajoutons aussi la décennie suivante. En réalité, pour Bettye Lavette, la vie sur disque ne commencera qu'à soixante ans, avec le même chant ressenti, mais qui passera alors mieux la rampe, d'autant plus que sa voix, plus éraillée, avait un peu changé. Tout de même, les disques des années 1960 de la femme sont une expérience à entendre.

    Bettye Lavette, Close To You (1969)

    Pour une Bettye Lavette plus contemporaine, cliquez sur ce lien :

    http://marionoir.eklablog.com/soul-bettye-lavette-a57268431

    « Soul : Sugar Pie DeSantoBlues : Eddie Boyd »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :