• Jazz : Ivie Anderson

    Jazz : Ivie Anderson

    L'idée que l'on puisse chanter du jazz n'existait pas à l'apparition de cette musique. Cela s'est développé peu à peu, au cours des années 1920, avant de devenir une norme autour de 1933, grâce à des gens comme les Boswell Sisters, Annette Hanshaw, Mildred Bailey. Un nom peu souvent cité est celui de Ivie Anderson, sans doute parce que la femme n'a presque rien enregistré sous son nom. Elle était la chanteuse de l'orchestre de Duke Ellington, réputé pour proposer surtout de la musique instrumentale. Ce qui n'a pas aidé la cause de Ivie Anderson, du moins à l'époque : son nom n'était pas toujours cité sur les étiquettes de disques. Mais le seul petit "Wa Da Doo" au début de la pièce que je vous présente nous aiguille vers une voix formidable, une présence inoubliable. It Don't Mean A Thing est du Ellington très créatif et Ivie Anderson ajoute l'étincelle. La chanteuse sera associée au Duke de 1932 à 1942. Elle est décédée en 1949.

    Duke Ellington (Vocal : Ivie Anderson), It Don't Mean A Thing (1932)

    « Jazz : Cleo BrownBlues : Barbecue Bob »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :