• Jazz : Count Basie

    Jazz : Count Basie

    La meilleure période de Count Basie demeure les années 1930. Par la suite, le pianiste aura trop recours à un grand orchestre, plus que souvent pour une approche très conservatrice. Je devine que pour les amateurs de jazz de 1962, l'homme était une relique du passé, du moins jusqu'à ce que survienne ce disque, sur Impulse, où Basie oublie sa sonorité ronflante au profit d'une petite formation. Le microsillon n'a rien d'original, mais ce qu'il présente est tout de même rafraichissant, dans une veine légère, avec des zestes de créativité un peu partout.

    Count Basie, Shoe Shine Boy, 1962, Count Basie & The Kansas City Seven

    « Soul : Dee Dee SharpJazz : Lou Donaldson »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :